Modèle de protocole d`accord de médiation

このエントリーを含むはてなブックマークはてなブックマーク - Modèle de protocole d`accord de médiation

a) l`ordre de la présentation; b) le droit de chaque partie de s`exprimer librement et sans interruption; (c) que tous les participants se traitent avec courtoisie; d) le droit de toute partie de prendre des conseils juridiques ou d`experts indépendants pendant la médiation; (e) le droit de toute partie de parler à des conseillers juridiques ou des représentants ou des conseillers d`experts en privé pendant la médiation; (f) le droit de toute partie de parler au Médiateur en privé à tout moment pendant la médiation; g) le droit de toute partie de résilier la médiation après consultation du médiateur; et h) les courtoisies communes de base. Par signature ci-dessous, nous reconnaissons que nous avons lu, compris et accepté les termes de cet accord à Mediate. Jim a reçu les récompenses suivantes: 2003 Award for Excellence de l`Association de médiation de l`Oregon; Le prix d`excellence Sidney Lezak 2006 de l`Oregon State Bar; L`Association pour le règlement des conflits (ACR) 2007 le prix du médiateur distingué John Haynes; La 2012 Académie des médiateurs familiaux professionnels (APFM) prix «Getting to Yes»; et le premier prix de médiateur exceptionnel de l`APFM (2018). Aucune partie ne sera liée par quoi que ce soit dit ou fait à la médiation, autre que le présent accord à médiation, sauf si un règlement écrit est atteint et exécuté par toutes les parties nécessaires. Le protocole a été rédigé pour promouvoir et encourager le règlement négocié et la résolution rapide et rentable des différends par la médiation. Toutefois, le protocole fournit principalement des indications sur les droits et obligations de tous les participants au service de médiation entièrement administré par la NZDRC. 8,6 toute partie peut demander qu`aucun observateur n`assiste à la médiation. Le médiateur et la NZDRC doivent confirmer la demande de cette partie. > Retour au haut de la 1,4 l`objectif de la médiation est de permettre aux parties de négocier et de régler le différend rapidement, de manière rentable et confidentielle, plutôt que d`avoir une décision qui leur est imposée par un juge, un arbitre ou un arbitre. La médiation permet aux parties de négocier des solutions flexibles et créatives qui ne doivent pas être conformes à des droits légaux stricts ou à des normes communautaires générales.

1,5 le présent protocole a pour objet de promouvoir et d`encourager le règlement négocié, ainsi que la résolution rapide et rentable des différends par la médiation en vertu des règles de médiation (règles) de la NZDRC. 4,10 le médiateur aidera les parties à définir et à isoler les questions de résolution. 4,11 le médiateur aidera les parties à créer, Explorer, élaborer et évaluer les options de résolution des questions en litige. 4,12 le médiateur aidera les parties à s`efforcer de parvenir à un accord qui tienne leurs besoins et intérêts mutuels. 4,13 le médiateur peut mener des séances privées conjointes et séparées avec l`une ou l`ensemble des parties à tout moment pendant la médiation. Toute information échangée au cours de ces sessions distinctes sera gardée confidentielle et ne sera divulguée à aucune autre partie que si le Médiateur est expressément chargé de le faire par une partie. Le médiateur ne peut pas mener des sessions privées distinctes avec les parties si le médiateur agit également en qualité d`arbitre en vertu des règles de la NZDRC ARB-MED ou du règlement d`arbitrage de la NZDRC. 4,14 le médiateur peut, à sa seule discrétion, fournir une analyse ou une évaluation des faits pertinents, des éléments de preuve et des mérites juridiques des questions en litige dans le cadre de la médiation pour promouvoir les discussions sur le règlement. En fournissant une telle analyse ou évaluation, le médiateur agit comme un expert indépendant neutre et non comme un conseiller des parties. Toute évaluation n`est pas contraignante pour les parties et toute décision que les parties peuvent prendre aux fins de régler le différend, en tout ou en partie, doit se fonder entièrement sur sa propre compétence et son jugement après avoir pris des conseils juridiques indépendants et avoir ont fait leurs propres enquêtes, et non en se fondant sur des ententes, des déclarations, des opinions ou des représentations faites par le médiateur.

Comments are closed.